Blog beauté huile de coco

L’huile de coco et ses pouvoirs magiques

Parmi mes meilleures découvertes de 2017, je suis plus que ravie d’avoir expérimenté l’utilisation de l’huile de coco. Je ne l’ai pas encore utilisée en cuisine car mon chéri n’aime pas ça. Pourtant, je suis certaine que dans une pâte à crêpes ou à gâteaux banane, ça peut être délicieux ! En revanche, je l’ai utilisée en cosmétique.

Etant atteinte de psoriasis depuis plus de 10 ans maintenant, j’ai testé des dizaines de traitements. Je ne suis toujours pas tirée d’affaire. Je ne le serai probablement jamais puisque le psoriasis est incurable et peut revenir à tout moment. Même après une longue accalmie.

Aujourd’hui, les plaques recouvrent mon cuir chevelu mais également mes oreilles, mon front ainsi que mes sourcils. Elles sont souvent sèches et pèlent énormément. Lorsqu’elles sont exposées à l’humidité (shampooing, transpiration, etc.), elles sont extrêmement douloureuses et des plaies ont tendance à se former. Bref, une belle cata, d’autant plus que ce sont des parties du corps qui sont exposées au regard de tous. Ce sont même les premières que voit votre interlocuteur, mais ça va, mon chéri ne s’est pas enfui 🙂

La découverte de l’huile de coco

L’an dernier, j’ai rencontré un client importateur de produits bio. Je ne suis pas tout à fait convaincue par le manger-bio-vivre-bio, mais ça, c’est un autre débat. Néanmoins, j’ai forcément dû m’intéresser à ses produits dans le cadre de mon travail, et j’ai donc opté pour un pot de 200 ml d’huile de coco. Ce jour-là, il faisait très chaud donc l’huile était liquide mais quelques jours plus tard, il a fait froid à l’appartement et j’ai vu le contenu se solidifier et devenir opaque, comme sur la photo ci-dessous.

Blog beauté huile de coco

Pour commencer, j’ai réparti 5 cuillères à soupe d’huile de coco sur tout mon cuir chevelu et dans mes cheveux, jusqu’aux pointes. J’avais le crâne extrêmement sec ce jour-là, au point d’en avoir mal à la tête. Du coup, j’ai laissé poser ce masque une bonne demi-journée, voire une journée si ma mémoire est bonne.

Le shampooing n’a pas été une partie de plaisir, loin de là ! En effet, j’ai peut-être un peu trop forcé sur la dose, et j’ai dû faire un deuxième shampooing le lendemain car une couche hyper (beaucoup trop) grasse tapissait mes cheveux.

Tout est une question de dosage, les essais suivants étaient mieux réussis et moins gourmands en shampooing !

L’huile de coco fractionnée

Mon client m’a aussi fait parvenir un échantillon d’huile de coco dite fractionnée. Je ne me suis pas vraiment renseignée sur la différence, mais elle semble plus transparente, moins dense et un peu plus liquide. D’ailleurs, elle ne s’est pas solidifiée contrairement à l’huile de coco classique, qui est sensible à la température.

Je l’ai essayée sur le cuir chevelu et sur mes plaques, et j’ai été plus que satisfaite du résultat.

Combattre le psoriasis avec l’huile de coco

Bon, malgré l’efficacité de l’huile de coco, il est important de rappeler que ce n’est pas un remède miracle, et que les plaques ne disparaissent pas complètement non plus. En effet, jusqu’à présent, il n’existe toujours aucun remède efficace à vie contre le psoriasis. Ici, voici les petites habitudes que j’ai adoptées.

  • Appliquer de l’huile de coco régulièrement sur les plaques, qu’elles soient sèches ou irritées (une fois par jour après la douche, c’est l’idéal)
  • Faire un masque capillaire au moins une fois par semaine (une à trois heures de temps de pose)
  • Faire un shampooing, deux si vraiment la couche de gras est encore trop persistante (mais ne but n’est pas de sortir de la douche avec un cuir chevelu sensible et sec !)
  • Appliquer de l’huile de coco sur mes jambes après le rasage ou en crème hydratante avant de sortir

Et voilà le travail ! Que vous souffriez de psoriasis ou non, l’huile de coco a un fort pouvoir hydratant et peut tout à fait être utilisée au quotidien. C’est un produit naturel, sans parfum, sans paraben, bref, sans tous les produits chimiques contenus dans les crèmes hydratantes que l’on trouve dans le commerce. D’ailleurs, je l’utilise même en démaquillant et c’est parfait !

En cuisine ou dans la salle de bain, comment utilisez-vous l’huile de coco ? Je suis curieuse de savoir 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *